Accueil Spot Activité Diplomatique de la Mission Diplomatie de Chine News letter Reportages de Chine
 
Accueil > Culture
Le cinéma
2004/03/15


Il a été introduit en Chine en 1896. En 1905, la Chine réalisa son premier film documentaire La Montagne Dingjun. Fidèles à travers les épreuves, écrit et réalisé en 1913 par Zhang Zhengqiu, est généralement considéré comme le premier film chinois de fiction. Les années 30 et 40 virent la création de nombreux films, remarquables tant sur le plan des idées que de la psychologie. Ctons A la croisée des chemins, Les Anges du Boulevard, Le Fleuve coule vers l’Est au printemps, et Brouillard et Lune sur la route des Huit mille li. Le film de fiction intitulé Le Pont, réalisé en 1949 par le Studio du Nord-Est(appelé par la suite le Studio de Changchun) est considéré comme l’œuvre inaugurale du cinéma de la Chine nouvelle. Les meilleurs films de fiction réalisés dans les années 50 et 60, tels que La Fille aux cheveux blancs, La Boutique de la Famille Lin, Printemps en février, Sœurs de scène, Le détachement féminin rouge, mettent en scène des histoires d’une portée universelle, dans un style typiquement chinois et avec réalisme. Les acteurs de ces films campent des personnages inoubliables, ce qui explique leur popularité auprès du public. Les films les plus marquants réalisés après 1977 sont Le Bonheur frappe à la porte, La légende du Mont Tianyun, La cérémonie solennelle de la fondation de la République populaire, Hommes de quarante ans, Une bataille décisive, L’accusé, Shangangye etc. En même temps, les films chinois commencent à être remarqués dans les milieux du cinéma international. C’est ainsi que plusieurs œuvres de fiction, comme Une Vieille affaire dans le quartier sud, Le Sorgho rouge, L’année fatale, terre jaune, Une Femme chinoise, et Instituteur de la montagne ont remporté des prix internationaux.

A côté des films de fiction et des films documentaires, la production chinoise comprend des films scientifiques et qui ont aussi leurs caractéristiques propres. Les dessins animés chinois sont uniques en leur genre. Offrant une grande richesse de sujets et de formes, ils sont le plus souvent imprégnés de la culture chinoise. Le Pinceau magique (marionnettes), La petite Fille au ginseng (papiers découpés), Les têtards à la recherche de leur maman (dessins animés à l’encre de Chine), et Troubles au Royaume céleste ainsi qu’Une Querelle entre le Héron et l’Huître (dessins animés), ont remporté chacun plusieurs prix dans des compétitions internationales.

En 1995, la Chine comptait 30 studios de cinéma, approuvés par le Conseil des Affaires d’État, qui ont produit 146 films de fiction et distribué 204 nouveaux films (longs-métrages).


Suggest to a friend
  Print